Comment fonctionne une clé dynamométrique ?

En quelques années, la clé dynamométrique s’est imposée comme l’un des outils d’entretien indispensable à avoir dans son garage ou dans son placard. En effet, elle permet d’opérer l’entretien de certains appareils ainsi que celui des engins à deux ou quatre roues. S’il est aujourd’hui facile de s’en procurer une, il est tout de même important de connaître et comprendre son fonctionnement avant l’achat. Et c’est d’ailleurs dans cette optique que cet article informatif a été rédigé.

Ce pour quoi la clé dynamométrique a été conçue

Comme nous le précisions tantôt dans l’introduction, la clé dynamométrique permet d’opérer l’entretien de sa voiture, de sa moto, de son vélo, etc. Comment cela est-ce possible ? Et bien, la clé dynamométrique est un outil de grande précision qui permet à son utilisateur de savoir quand une vis est serrée comme il faut. L’intérêt de cette information se situe à plusieurs niveaux, car:

–         Une vis mal ou pas assez serrée ne tiendra pas dans le mécanisme sur la durée. Et cela peut avoir pour conséquence de dénaturer une partie de l’engin ou de le dérégler complètement.

–         Une vis trop serrée finira par se briser et les conséquences seront les mêmes que celles citées ci-dessus.

Grâce à la clé dynamométrique, il est désormais possible de contrôler l’état de ses vis, boulons et/ ou écrous dans son engin, et ensuite d’appliquer la solution adéquate si on constate une anomalie.

Comment une clé dynamométrique s’utilise-t-elle ?

Au prime abord, la valeur du couple de serrage idéal doit être connue de l’utilisateur afin que la clé dynamométrique puisse l’enregistrer. Pour cela, il suffit de s’en référer à la notice d’utilisation de l’engin qu’on veut entretenir.

L’utilisateur (tout en respectant la manière de tenir sa clé dynamométrique) se met à tourner sa vis au moyen de sa clé dynamométrique. Une fois que le couple de serrage idéal est atteint, la clé émet un déclenchement. Le type de déclenchement varie selon les types de clés dynamométriques : il peut être visuel, sonore et/ ou sensitif. L’émission de ce déclenchement est le signe que la vis a atteint le point culminant de serrage et qu’il faut arrêter de serrer.

L’opération peut être renouvelée autant de fois que le besoin s’en fait ressentir. Les clés dynamométriques actuelles sont conçues pour être fonctionnelles durant des cycles allant de 5000 à 50 000 déclenchements.

Détecter que la vis a atteint le serrage adéquat et émettre un déclenchement est une action qui est rendue possible grâce à une haute précision dont dispose la clé dynamométrique. Et cette précision est à son tour rendue possible grâce à l’opération qui se nomme « étalonnage ».

L’étalonnage

Afin qu’une clé dynamométrique puisse être opérationnelle, il est impératif qu’elle soit « étalonnée » correctement. L’étalonnage est un système de réglage complexe opéré par des professionnels. Les clés dynamométriques vendues sur le marché arrivent étalonnées.

Mais une mauvaise manipulation ou encore un choc peut les dérégler. Une clé dynamométrique dans cet état, perd automatiquement de sa précision et ne sera d’aucune utilité puisqu’elle vous induira en erreur. De cause à effet, cela aura une conséquence sur l’engin et aussi sur son utilisateur (des accidents sont à envisager pour les propriétaires de véhicules à deux ou quatre roues). Les notices d’utilisation des clés dynamométriques contiennent les instructions sur les situations dans lesquelles il faut obligatoirement procéder à un réétalonnage de sa clé dynamométrique.

Pour éviter le réétalonnage, il faut simplement prendre soin et bien entretenir sa clé dynamométrique.

Comment entretenir une clé dynamométrique ?

Le type d’opérations d’entretien à mener varie selon les modèles de clés dynamométriques. Par exemple, les clés dynamométriques qui utilisent de la graisse ne doivent pas être laissées dans la poussière ou à l’air libre après utilisation. Cela les dérèglerait aussitôt et conduirait l’utilisateur à faire un nouvel étalonnage. Dans ce cas précis, il faut veiller à ranger la clé dynamométrique dans son tube en plastique ou dans sa boîte de rangement, une fois qu’on a fini de s’en servir.

De même, d’autres modèles de clés dynamométriques ne doivent pas faire de chutes sur le sol, et ce, quelle que soit la hauteur. Il faut donc être attentif et précautionneux pendant la manipulation.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: